Jean-Paul Demoule - Quand on inventa l'agriculture, les chefs et la guerre

par Jean-Paul Demoule
Lundi 9 juillet (au cinema Uxello à Vayrac)

 

   

" Il y a environ 12.000 ans, s’est produite en divers points du monde la « révolution » la plus fondamentale de l’histoire d’homo Sapiens. Ce dernier vivait jusque-là, depuis 300.000 ans environ, en petits groupes de quelques dizaines de personnes, pratiquant chasse, pêche et cueillette, et nomadisant au gré des ressources saisonnières. L’invention progressive de l’agriculture et de l’élevage, avec des espèces différentes suivant les régions, va provoquer en quelques millénaires une explosion démographique, l’humanité passant de quelques centaines de milliers d’individus aux sept et bientôt dix milliards actuels, entassés dans des villes pour la moitié d’entre eux, dont 1% possède la moitié de la richesse mondiale, et où un milliard ne mange pas à sa faim. La révolution industrielle et la révolution numérique n’en ont été que les conséquences à long terme. De fait, organiser des masses croissantes d’humains a exigé sans cesse de nouvelles inventions techniques, de nouvelles ressources d’énergie, tandis que ne cessaient d’augmenter les violences entre groupes (guerre) et internes aux groupes (inégalités). Pourquoi cette « invention » originelle, et pourquoi à ce moment ? Quelles en ont été les conditions de réalisation ? Y a-t-il eu une seule trajectoire et sans retours en arrière ? Et les sociétés inégalitaires et hiérarchisées sont-elles la seule manière possible d’organiser les humains ? "

 

Jean_Paul_Demoule © Anne Fourès

© Anne Fourès

 

Jean-Paul Demoule est professeur émérite à l’université de Paris I – Panthéon – Sorbonne, et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Il a mené des fouilles en France, dans le cadre du sauvetage archéologique de la vallée de l’Aisne, ainsi qu’en Grèce et en Bulgarie. Il est spécialisé dans la protohistoire de l’Europe, avec les questions de l’apparition et de la diffusion de l’agriculture et de l’élevage avec le Néolithique, et celles de l’émergence et du développement des premières sociétés inégalitaires et hiérarchisées, jusqu’à l’âge du Fer. Il s’est aussi intéressé à l’archéologie préventive, a participé à la rédaction de la loi de 2001 qui la consacre et la réglemente, et présidé l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), de sa création en 2002 jusqu’en 2008. Il a travaillé également sur la diffusion de l’archéologie auprès du public, sur son rôle social, sur l’histoire de la discipline, et sur certains de ses problèmes, dont celui des Indo-Européens est l’un des principaux. Il a publié une vingtaine d’ouvrages, dont parmi les plus récents : On a retrouvé l'histoire de France (2012-2013), Mais où sont passés les Indo-Européens ? (2014 et 2017), et Les dix millénaires qui ont fait l’histoire - Quand on inventa l’agriculture, les chefs et la guerre (2017). 

 

Télécharger l'affiche

Lieu: Cinéma l'Uxello à Vayrac

Revenir